Conseils pour bien choisir son vélo

Image Freepik
Assis bien droit, ou légèrement incliné ?

La première option donne à la colonne vertébrale une position plus naturelle et réduit la pression sur les bras. En outre elle vous garantit une excellente visibilité. En revanche, votre poids repose essentiellement sur vos fesses, ce qui peut engendrer quelques douleurs au bout d’un certain temps, en particulier sur les chemins accidentés. CONCLUSION : ce choix vous garantit un confort optimal pour de courtes distances, mais n’est pas recommandé pour des distances plus longues.

L’option inclinée sollicite davantage les bras, mais présente plusieurs avantages : elle augmente l’efficacité du pédalage, et permet de mieux amortir les chocs grâce à une meilleure répartition du poids. CONCLUSION : ce choix est recommandé pour des distances moyennes à longues.

Hauteur de la selle

Idéalement, votre jambe doit être presque tendue sur la pédale du bas. A l’arrêt, seules vos pointes de pieds peuvent toucher le sol. Cette position optimise le pédalage et soulage les muscles des cuisses.

Si à l’arrêt, vous préférez avoir le pied bien posé au sol tout en restant sur la selle, c’est possible. Mais dans ce cas le pédalage sera plus fatigant pour les muscles de vos cuisses.

Cadre « homme » ou « femme » ?

Les vélos dits « de femme » sont caractérisés par un cadre à enjambement bas. A l’origine ceux-ci devaient permettre aux femmes qui portaient une jupe de monter à vélo sans devoir lever la jambe… Aujourd’hui ce type de vélo est utilisé pour son côté pratique indistinctement par les hommes et par les femmes.

La plupart des vélos de Roul’Vilaine permettent un enjambement bas pour davantage de confort. Toutefois je dispose de quelques vélos avec barre transversale (dits « vélos hommes ») essentiellement pour utilisateurs de grandes tailles (1m75 à 1m95).

%d blogueurs aiment cette page :